Défends Ton Asso' : Rencontre avec Maurice BRUN, Président du Comité des Yvelines de la Ligue contre le Cancer

Défends Ton Asso' : Rencontre avec Maurice BRUN, Président du Comité des Yvelines de la Ligue contre le Cancer

19 mars 2019.

sous Interviews

Défends Ton Asso' : Rencontre avec Maurice BRUN, Président du Comité des Yvelines de la Ligue contre le Cancer

Par jour, 1100 personnes apprennent qu’elles ont un cancer.

En cette semaine nationale de lutte contre le cancer, nous avons voulu vous parler d’une des associations défendues lors de notre concours interne, Défends Ton Asso’.

Nous remercions Maurice BRUN, Président du Comité des Yvelines de la Ligue contre le Cancer, pour son temps.

 

Quels sont vos projets à l’horizon 2019?

Nous avons entamé une série de contacts avec les établissements de soins. Les objectifs sont divers: une réorganisation complète de leur parcours de soins afin de mieux collaborer avec eux et ainsi permettre le meilleur accueil possible des personnes touchées par le cancer.

Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec certaines municipalités afin de relayer nos messages de prévention.

Enfin, nous venons de lancer deux nouveaux projets, “TABADO” et “P2P” pour lutter contre le tabagisme en milieu scolaire dans des lycées professionnels.

 

Et à terme, quels sont vos objectifs?

Notre objectif ultime est de faire en sorte qu’aucune personne atteinte d’un cancer ne soit pas informée de ce que nous pouvons faire pour lui: Soutien psychologique, socio-esthétique, ostéopathie, relaxation, activités diverses.

Cela passe aussi par la multiplication des actions de prévention: que chacun soit conscient des risques qu’il prend dans la vie quotidienne par des attitudes délétères et sache comme il est important de suivre les dépistages organisés, encore trop peu suivis.

A moyen terme, notre objectif est évidemment d’être en mesure d’assumer ces objectifs, ce qui suppose de disposer d’avantages de bénévoles ainsi que davantage de soutien sous forme de dons. Il faut savoir qu’aujourd’hui notre budget est constitué à 98% des dons du grand public.  

 

En cette semaine nationale de lutte contre le cancer, avez-vous l’impression que l’engagement des Français pour cette cause est plus importante qu’auparavant ou au contraire cet engagement est en baisse?

Cet engagement est assez manifeste, surtout chez les femmes, à des moments précis de l’année comme durant l’Octobre Rose. Ce mois consacré à la lutte contre le cancer du sein est bien médiatisé et les manifestations organisées arrivent à trouver une bonne audience.

En revanche, cet engagement est bien moins important chez les hommes en général, et en particulier pour Mars Bleu, le mois dédié au cancer colorectal. Cette action, destinée aux hommes et aux femmes est bien moins suivie; à l’instar du dépistage dédié à cette pathologie, très insuffisamment fréquenté (environ 30% de la population concernée).

 

Comment pouvons-nous, les Français, vous aider au quotidien?

Déjà, en s’exposant le moins possible aux risques de cancer: 40% des cancers sont considérés comme évitables !

Sur le plan associatif, vous pouvez nous aider en matière d’effectifs de bénévoles et bien évidemment sous la forme de dons. Chaque action est totalement corrélée  avec les moyens humains et financiers dont nous pourrions disposer.

 

Que pensez-vous faire du don de 2000€ que nous vous offrons?

Les 2000€ dont nous vous remercions infiniment de nous verser seront utilisés à.... ce que vous voulez !

En effet,  vous pouvez nous aider en terme de prévention, d’information et de visites des classes scolaires (230 cette année) ou pour les 16000 agendas scolaires que nous distribuons.

Vous pouvez aussi nous aider pour l’aide aux malades en développant davantage les “soins de support” dans le département.

Vous pouvez aussi nous aider à contribuer aux équipements des hôpitaux .

Il y a une multitude de possibilités  de voir votre apport se concrétiser en action, sans parler de l’aide à la recherche !

Et si vous souhaitez vous mobiliser spécialement pour une action particulière (Acheter tel ou tel appareil pour un hôpital, aider les familles d’une ville ou d’un village précis par exemple), associer une association à un don est déjà inciter chacun à s’investir encore davantage.

 

Que retenir lors de cette semaine nationale de lutte contre le cancer?

Du 18 au 24 mars 2019, à l’occasion de la Semaine nationale de lutte contre le cancer, de nombreuses actions de mobilisation et de sensibilisation auront lieu partout en France : c’est le moment de s’informer, de s’engager dans ce combat auprès de la Ligue contre le cancer, de ses 103 Comités départementaux, de ses 13 800 bénévoles et de ses 600 000 adhérents donateurs ! Avec sa campagne « T’es au courant », la Ligue utilise des chiffres percutants, pour interpeller et éveiller les consciences !

 

La campagne est à découvrir à partir du 18 mars en presse, en affichage, en radio et sur les réseaux sociaux. 8 visuels ont été créés pour alerter sur des faits ou chiffres clés permettant de montrer l’ampleur de la cause.

 

www.ligue-cancer.net/semainenationale2019

 

Simple. Basique. Voici des exemples d’informations pour lesquelles nous devrions tous être au courant !

  • 40% des cancers sont évitables.

  • Le tabac est la première cause de mortalité évitable dans le monde.

  • Près de 60% des jeunes de 17 ans ont déjà fumé au cours de leur vie et 1/4 des jeunes de 17 ans déclarent fumer tous les jours.

  • L’alcool est le deuxième facteur de risque de cancer.  

  • Une consommation d’alcool même modérée, peut causer un cancer du sein

  • 9 cancers du côlon sur 10 peuvent être guéris, s’ils sont dépistés tôt.

  • 120 000 personnes bénéficient, chaque année, des services proposés par la Ligue partout en France.

  • 17% des personnes qui ont eu un cancer ont perdu leur emploi.

  • Après une mastectomie, les frais pour les femmes désirant bénéficier d’une reconstruction mammaire est encore de 1 391 € en moyenne.

  • 157 400 personnes sont décédées suite à un cancer en 2018, en France.

Le livre du Libellien En savoir plus